jeudi 23 mars 2017

Collioure

Si Henri Matisse, un beau matin, avait chevauché des notes au galop sur le sillet d'un ciel fougueux. Si bleu...
Je n'avais pas encore fermé tous les volets de ma chambre ni entendu la voix de Jim Morrison.
 A quoi ressemblaient les couleurs de la méditerranée?
De ces vignes étagées comme une robe gitane.
Mon regard ne plongerait pas dans le vertige de la mer bleue.
Je savais que ce rosé de décembre chaufferait doucement ma bouche.
Dès les premières gorgées, les épices douces m'apporteraient les notes poivrées.
Le grenache amplifiant les parfums de fruits mûrs, cassis, framboise et la syrah contrebalançant l'équilibre pour partir dans le rouge vif.
Paupières mi-closes. J'écoutais " le light my fire "
Avant de sentir la groseille sauvage s'écraser légèrement sous ma langue.
Mon coeur soufflant de solitude, j'avais réveillé l'éclosion envoûtante de ma bohème dans la perception agréable musicale qui m'enroulait dans les pensées teintées d'ocre et de rose .
Je voyais la tsigane s'énivrer du vent des carpates en devinant le cliquetis des bracelets qui m'emportait avec la chanson...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres